Tenir le carnet Noter les séances

Calepino a inventé le calepin
Calepino a inventé le calepin

Une des tâches qui attend l'élève de "spécialités" est la tenue personnelle de ce qu'on désigne sous le nom de carnet de bord.

 

Séance après séance, l'élève "note".

 

A ceux, parmi ces élèves, qui ne conçoivent d'écrire, à l'école, qu'en rapportant la parole du maître, à ceux, parmi les mêmes, qui "n'aiment" pas écrire, il nous revient de montrer quel plaisir on peut prendre à le faire et quel intérêt on a de s'y appliquer.

 

Plaisir d'écrire, enfin, sans l'astreinte de la dcitée

Plaisir de mettre en forme un écrit autrement que par le truchement de la sempiternelle copie ou feuille simple hâtivement et sommairement barbouillées.

Plaisir, en option artistique (L'oublie-t-on?), de créer un "beau" carnet de bord avec croquis, dessins, schémas, images, citations...

 

Intérêt car le théâtre est chose impalpable et fugace; le carnet conserve une trace au moins...

Intérêt pour reprendre un travail là où on l'avait laissé la semaine précédente...

Intérêt de noter conseils, remarques et donc,d'apprendre à écouter et accepter le regard et l'avis de l'autre...

Intérêt, progressivement, de comprendre qu'à côté de l'élan, de l'énergie, de l'imagination, le théâtre exige aussi réflxion, retour sur soi...

 

Des exemples de cahier de bord

A Saint-Pol sur Ternoise

A Saint-Pol sur Ternoise, je demande chaque semaine à un élève de taper son compte-rendu de séance à l'ordinateur et de me l'envoyer. Je publie ensuite ce compte-rendu sur un blog, sans le corriger (ça me prendrait trop de temps et je veux rester juste un relai de ce cahier de bord de la classe). J'invite les élèves à commenter ce compte-rendu, le but n'étant pas de dire "c'est bien" ou "c'est pas terrible", mais de rajouter un point, de donner un conseil, de préciser un moment. J'essaie moi-même de poster un commentaire à chaque fois.

Le but est que les élèves voient ce que font leurs camarades et puissent s'inspirer des bonnes idées pour alimenter leur propre cahier de bord - et bien sûr de susciter un échange et une discussion sur le cours, sans omettre l'utilité pour les camarades absents ou pour ceux qui auraient pris trop de retard sur leur cahier.

Afin que les comptes-rendus de séance ne soient pas des descriptifs laborieux, je demande aux élèves de faire un sommaire de la séance, puis de choisir deux points particuliers (comme Le rapport au public, Le travail de tel élève, Le personnage de Matamore interprété par Joséphine vs celui vu par Maureen, L'énergie, etc.) qu'ils approfondiront. Je conseille aux secondes de commencer chaque paragraphe par "Aujourd'hui, le cours m'a fait réfléchir à / m'a fait ressentir / m'a fait me demander / m'a rappelé).

 

LE BLOG DE SAINT-POL

 

Catherine Leclerc